Comité Départemental du Souvenir des Fusillés de Châteaubriant de Nantes et de la Résistance en Loire-Inférieure

Hommages aux résistants nantais fusillés à l’issue des « procès » des 42 et des 16 (1943)

résistance-séparation
Accueil » Blog » Les procès des 42 et des 16 » Hommages aux résistants nantais fusillés à l’issue des « procès » des 42 et des 16 (1943)

Le « procès » des 42 est le plus important procès en zone occupée. Il dure deux semaines du 15 au 28 janvier. Les drapeaux nazis flottent à l’intérieur de la salle d’audience. Celle-ci se déroule à huis clos, en allemand. Seule la presse collaborationniste est admise. Les accusés n’ont pas pu choisir leurs avocats. Le commissaire Fourcade du SPAC de Nantes, le Service (vichyste) de police anti-communiste est le principal accusateur.
Après cette parodie de justice le verdict tombe: 37 sont condamnés à mort, 3 à la prison à vie, 3 sont « acquittés » (mais immédiatement arrêtés puis déportés). Parmi les accusés figurent 5 Républicains espagnols, « étrangers et nos frères pourtant », inhumés à La Chapelle-Basse-Mer.
Avant l’expiration du délai de recours, 9 condamnés sont fusillés dès le lendemain, le 29 janvier au champ de tir du Bêle à Nantes, 25 autres y seront exécutés le 13 février, puis 3 le 7mai. Le « procès »(en fait, un simulacre) des 42 a eu un retentissement important. Mais au lieu de faire peur à la population, c’est l’inverse qui s’est produit. Au point qu’un autre « procès » dit « des 16 « , à l’été 43 s’est déroulé dans la plus grande discrétion. Il s’est traduit par l’exécution de 13 FTP, le 20 août 1943.
Pour en savoir plus : : www.resistance-44.fr

En hommage aux fusillés des « procès » de 1943, plusieurs cérémonies sont organisées par le Comité du souvenir:
* le samedi 29 janvier2022 à 11 h au Monument du Bêle à Nantes, en partenariat avec la Ville de Nantes. Une évocation artistique sera présentée par les comédiennes Claudine Merceron et Martine Ritz, avec la participation d’élèves du collège Simone Veil.
puis à 15 h place Jean Losq à Sainte-Luce/Loire, en hommage à Jean et Renée Losq en partenariat avec l’ARAC et la Ville de Sainte-Luce-sur-Loire.

* le dimanche 30 janvier à 11 h au cimetière de La Chapelle-Basse-Mer en hommage aux 5 Républicains espagnols, avec la Ville de Divatte-sur-Loire. Un hommage sera également rendu à Christian de Mondragon, lequel – âgé de 16 ans – avait avec Michel Dabat – l’un des 50 otages, accroché le drapeau français au sommet de la cathédrale de Nantes le 11 novembre 1940 et à Madame Giraudet qui a longtemps entretenu le carré des Espagnols.

* le jeudi 10 février à 12 h à la Maison des syndicats, place de la Gare de l’Etat, Nantes en hommage aux syndicalistes résistants.
* le dimanche 27 février à 10 h 30 à Rezé, square Jean Moulin, puis cimetière Saint-Paul, avec la Ville de Rezé.
Cette cérémonie sera précédée à Bouguenais, d’un hommage à Louis Bâle et Guy Jamet, à la suite de la dégradation d’une plaque portant leurs noms. Rendez-vous à 9h30, place Louis Bâle-Guy Jamet avant de se rendre au cimetière. En partenariat avec la ville de Bouguenais et la FNDIRP.

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
Print

Articles similaires